Un séjour seule à Bali, Pour Quoi ?

Pour découvrir le «restorative yoga» et la méditation !

Après mon divorce, j’ai pris une décision : un départ pour Bali pour prendre du temps pour moi, loin de tout ! Ce temps, j’allais l’occuper à prendre soin de moi par le biais du yoga et de la méditation.

La pratique du yoga et notamment celle du yoga de régénération – ou Restorative yoga en anglais – fut pour moi une véritable révélation ! Il s’agit en effet de se détendre en profondeur. Une heure trente de relaxation complète, pour apprendre à se détendre, se régénérer et faire une véritable pause. Ce type de yoga est à l’opposé du yoga dynamique. On s’installe confortablement dans chaque posture, sans effort musculaire, mais au contraire dans le lâcher-prise complet.

Cela permet d’aller très loin dans la détente.

Des exercices de respiration (pranayama) permettent d’approfondir chaque posture et aident à se centrer.
Un temps de méditation aide à s’approcher de l’état de calme parfait.
On ressort détendu et régénéré.

Grâce à cette pratique, je me suis abandonnée. J’ai pu vivre de purs moments de bonheur et de communion avec mon corps. L’énergie circule dans tout le corps et permet à toutes les tensions de se dénouer.

Des séances de méditation aux sons des bols tibétains m’ont également permis d’atteindre le calme dans mon esprit alors que j’étais plutôt habituée à n’être que très rarement en paix avec mon esprit !

Le son des bols tibétains agit sur différents plans de notre être. En méditation, il soulage de l’hyperactivité mentale. Il facilite la reconnexion avec soi-même. Une pensée nous vient, le son des bols tibétains nous reconnecte quasi-automatiquement à notre concentration sur la respiration !

Ces deux pratiques conjuguées m’ont permis d’atteindre en 10 jours un niveau de détente jamais atteint. Un vrai bonheur, une vraie réussite ! J’ai développé peu à peu une nouvelle vision de la vie !

De retour en France, je cultive chaque jour ce bien-être et prend enfin soin de moi.

J'aimerais partager cette page ...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn