Le bonheur

Développement personnel

Première leçon : l’illusion du bonheur.

J’ai longtemps cru que le bonheur devait s’attraper et que pour l’atteindre, il fallait mettre tout en œuvre pour l’obtenir.

Le bonheur était, selon moi, un état de fait plutôt qu’un état d’être.

Je me suis donc attachée à avoir une belle vie : un beau diplôme, une belle situation professionnelle, la construction d’un beau foyer. Mon obstination à vouloir toujours plus, le ressenti continuel du manque ne m’ont mené qu’à me couper de mes émotions jusqu’à ne plus rien ressentir de positif.

Le seul ressenti était une énorme boule d’énergie négative au niveau du plexus solaire qui me bloquait constamment la respiration. Je ne respirais plus, j’étais en apnée en attendant que le bonheur arrive. Je pensais être heureuse car ma vie était belle. Je n’écoutais que la voix de la raison, seule voix que je pouvais entendre.

Deuxième leçon : l’ouverture sur la vie !

J’ai un jour écouté ma petite voix intérieure et mon envie irrépressible de me former au coaching afin d’aider les autres autant que le coaching a pu m’aider à titre personnel.
J’ai été rapidement questionnée sur ce qu’était pour moi le lien aux autres et ce qu’étaient pour moi les émotions. J’ai ouvert petit à petit mon cœur et j’ai commencé à intégrer dans mon corps ce que sont les émotions, à les exprimer, à ne plus être dans les non-dits, à ne plus me mentir à moi-même et donc à être dans le lien lien avec chaque être.

J’ai commencé à expérimenté la joie de vivre grâce à l’écoute et le respect de mes propres besoins.

Troisième leçon :

le bonheur peut être atteint même durant les épreuves les plus douloureuses de la vie.

Ce que l’on craint le plus de la vie arrive forcément malgré nos efforts pour la maîtriser. Nous avons beau ne pas lâcher prise, quand cela doit arriver, cela se produit !
La bonne nouvelle est que rien n’arrive par hasard. C’est notre chemin et nous sommes prêts à vivre l’épreuve quand elle se présente à nous.

La deuxième bonne nouvelle : derrière l’épreuve, il y a toujours un énorme cadeau même lorsque tout s’effondre autour de nous.

C’est à ce moment que nous devons prendre du recul par rapport à la situation, comprendre le sens de l’épreuve, tirer les leçons de notre scénario de vie afin qu’il ne se reproduise plus. Le coaching nous y aide. Le coaching nous aide à faire le deuil, à accepter la situation à laquelle nous sommes confrontés pour pouvoir nous reconstruire différemment. Le processus de deuil peut être long. Il est régit par cinq étapes : le refus, la colère, le marchandage, la dépression pour arriver à l’acceptation. Trouver le sens de nos épreuves au moyen du coaching est finalement un merveilleux cadeau pour mieux nous connaître, apprendre à être tout simplement humain et à vivre avec nos émotions.

Quatrième leçon : le bonheur, c’est tout simplement vivre le maximum d’émotions positives ! Le bonheur, c’est tout simplement vivre intensément le moment présent. Le bonheur, c’est être présent dans chaque lien que nous pouvons tisser dans notre quotidien. Au final, le bonheur, c’est lâcher prise sur le cours des événements, faire confiance à la vie, se sentir béni.

Cela ne veut pas dire renoncer.

Bien au contraire, quand le juste nécessaire a été fait, il nous faut accepter la situation telle qu’elle est, ne pas être dans le vouloir ni le faire.

Le bonheur, c’est aussi écouter nos vrais besoins, accroître les activités qui nous procurent à un vrai plaisir afin d’expérimenter de plus en plus d’émotions positives. Cinquième leçon : la loi de l’attraction ! Plus nous ressentons des émotions positives, plus les événements positifs se bousculent dans nos vies. En remplaçant nos ressentis de manque et de vide par la plénitude et la sérénité, nos plus grands rêves se réalisent sans que nous le demandions !

J'aimerais partager cette page ...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn