Dépasser nos croyances limitantes

Déjà une croyance limitante, qu’est ce que c’est?

Il existe de nombreuses définitions d’une croyance limitante dans les livres de coaching ou de développement personnel mais elles ne sont pas toujours très compréhensibles à la première lecture.

Je préfère donc vous livrer un extrait de la conversation entre le sage balinais Samtyang et Laurent Gounelle dans son livre « l’homme qui voulait être heureux » bien plus explicite !

« Laurent Gounelle : on se met à croire des choses sur soi à partir de ce que d’autres nous disent ou de ce que l’on déduit inconsciemment de certaines expériences qu’on a vécues. C’est ça ?

Le Sage : Oui.

Laurent : Et seulement pendant l’enfance ?

Le Sage : Non, disons que c’est surtout pendant l’enfance que se forgent la plupart des croyances que l’on a sur soi, mais on peut aussi en développer plus tard, même à l’âge adulte. Mais, dans ce cas, elles seront en général issues d’expériences très fortes sur le plan émotionnel.

Laurent : Par exemple ?

Le sage : Imaginez que, la première fois que vous prenez la parole en public, vous vous ramassiez lamentablement. Vous bafouillez, cherchez vos mots, votre voix reste coincée au fond de votre gorge, et votre bouche est sèche comme si vous étiez resté trois jours sans boire en plein désert. Dans la salle, on entend les mouches voler. Vous voyez que les gens ont pitié de vous. Certains arborent un petit sourire moqueur. Vous donneriez toutes vos économies, et même vos revenus de l’année à venir, pour être ailleurs et ne pas vivre ça. Vous avez honte, rien que d’y repenser. Dans ce cas, il se peut que vous vous mettiez à croire que vous n’êtes pas fait pour parler en public. En réalité, vous avez seulement échoué une fois, ce jour-là, auprès de ce public là, en prenant la parole sur ce thème-là. Mais votre cerveau a généralisé l’expérience en en tirant une conclusion définitive. »

Vous l’aurez donc compris, inconsciemment, nous avons de nombreuses croyances qui deviennent notre réalité puisque nos croyances nous amènent à filtrer ce que l’on voit, entend et ressent.

Prenons deux exemples :

Vous êtes convaincus inconsciemment que le monde est dangereux et qu’il faut s’en méfier, se protéger. Votre attention sera plutôt captée par les risques potentiels qui existent dans toute situation et vous aurez de plus en plus le sentiment de vivre dans un monde dangereux.

Maintenant, imaginez que vous avez une croyance opposée, à savoir que le monde est amical, que les gens sont gentils, honnêtes, fiables. Votre comportement vis-à-vis des autres personnes sera ouvert et du coup, ces personnes se détendront en votre présence. Vous aurez inconsciemment la preuve que le monde est bien sympathique !

Ce que l’on croit de la réalité agit comme un filtre qui nous amène à voir en priorité les détails allant dans le sens de ce que nous croyons. Notre croyance nous amène également à adopter certains comportements, lesquels vont avoir un effet sur le comportement des autres dans un sens qui va là encore renforcer la dite croyance.

Nous développons tous des croyances sur nous, sur les autres, sur nos relations aux autres, sur le monde qui nous entoure, sur à peu près tout, depuis notre capacité à réussir nos études jusqu’à l’éducation de nos enfants, en passant par notre évolution professionnelle et nos relations conjugales. Chacun de nous porte en lui une constellation de croyances qui dirige nos vies.

Chaque croyance produit des effets à la fois positifs et limitants. Nous reconnaissons une croyance limitante lorsque celle-ci induit davantage d’effets négatifs que positifs.

Mais alors comment les dépasser ?

Vous aider à identifier vos croyances, comprendre leurs effets et élargir votre champ des possibles. C’est ça le travail du coach ou d’un thérapeute !

Pour cela, le coach/thérapeute sera amené à faire des recadrages à savoir transformer la perception que vous avez d’une situation. Un recadrage élargira votre vision du monde sans toucher à votre système de croyances, mais au contraire en l’utilisant. Un recadrage va orienter votre esprit vers une compréhension nouvelle d’un événement ou d’une situation. Car il est toujours possible de percevoir ou comprendre une situation de deux manières, parfois même opposées. Et quand vous avez saisi la deuxième signification de l’événement, il vous est très difficile, voire impossible, de revenir à la précédente vision unique de la réalité.

En utilisant ce que vous dîtes ou faites, le coach/thérapeute vous permettra d’élargir votre vision du monde, de multiplier les compréhensions que vous avez d’une situation, d’un problème.

Le coach/thérapeute est donc à vos côtés pour vous aider à dépasser vos limites, physiques, psychologiques, émotionnelles, familiales afin que vous puissiez utiliser tout votre potentiel et que vos rêves deviennent réalités !

NOTE : Cet article a été publié le 11 octobre 2013 sur le blog
http://osezlebienetre.com/comment-reconnaitre-et-depasser-nos-croyances-limitantes/

J'aimerais partager cette page ...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn